Le phytosanitaire et l’entretien des parcours de golf: Sujet de discorde

19 novembre 2020

Dans les précédents chapitres de ce dossier consacré à l’environnement, aux changements climatiques et l’impact sur les parcours de golf en France, et plus largement en Europe Continentale, nous avons décrit les sujets autour de la gestion de l’eau, du sable, et introduit la question du phytosanitaire. Sur ce point, ce dernier chapitre vient justement soulever un énorme point de distorsion concurrentielle entre des pays membres de l’Union Européenne, et notamment la France, et l’Espagne. Précisons d’emblée que les golfs espagnols que nous avons sollicité pour ce sujet ont curieusement répondu absents, alors qu’ils sont si prompts à nous vanter le plus souvent la qualité de leur destination… 

Découvrez nos formules d'abonnements

Le phytosanitaire : Le dilemme des golfs français 

C’est pourtant l’autre enjeu majeur de ce dossier sur l’entretien des parcours de golf, et notamment pour Patrice Boissonnas. 

Pour l’architecte, il reste primordial qu’ils ne deviennent pas à 100% interdits en France.

Il affirme que les golfs auraient du mal à garder les greens en bon état, sans aucun traitement chimique.

Ce débat ne date pas d’hier.

En septembre 2006, un Sénateur de l’Aude, Monsieur Roland Courtaud avait déjà interpellé le gouvernement sur une injustice qui touche l’agriculture française, mais aussi le golf : L’interdiction des produits phytosanitaires en France n’est pas uniformisée avec l’Espagne.

Il vous reste 90% de l’article à lire

Le reste de l’article est protégé, abonnez-vous pour lire 100% de toutes nos pages.

Vous aimerez aussi

Auteur

Rédaction

Ce compte correspond à des sujets, articles ou vidéos spécifiquement traités en équipe, et pas nécessairement rattachés à un seul journaliste de l'équipe de MyGolfMedia.

gamme de fers japonais premium