De la régularité à l’indépendance golfique : Le chemin idéal pour un golfeur 

05 mai 2020

Enseignant de golf, Alexis Cocheteux s’est formé auprès de coachs anglo-saxons (Jim Hardy et Chris O’Connell), et a rencontré au cours de son parcours, Hank Haney, connu pour avoir été le coach de Tiger Woods. Désireux d’aider les golfeurs et les golfeuses de tout niveau, il est aussi connu pour donner des cours de golf en ligne, via son site i-golf-pro.com. Très passionné par les questions de régularité au golf, nous lui avons demandé de nous expliquer son concept, et de nous présenter ses principes, qui l’amène à inciter les amateurs, à surtout chercher l’indépendance golfique.

Découvrez nos formules d'abonnements

Alexis Cocheteux : J’ai écrit un livre qui s’intitule “La régularité au golf est-ce vraiment possible ?” 

Si je dois répondre en une phrase à cette question, je dirais que la régularité au golf n’existe pas, mais l’indépendance golfique, oui. 

C’est là, où il faudrait faire une différence entre être autonome au golf, et être indépendant golfiquement.  

Qu’est-ce qu’être autonome au golf ? 

Il faut savoir que lors d’un séminaire avec Hank Haney auquel j’assistais, l’entraîneur de Tiger Woods, nous expliquait, comment Tiger s’entraînait. 

Selon le coach américain, il était coaché 110 jours par an full-time, du matin au soir. 

Si Tiger le faisait, nous tous les autres golfeurs, professionnels ou amateurs, nous n’avons pas de raison d’y échapper. 

Il vous reste 90% de l’article à lire

Le reste de l’article est protégé, abonnez-vous pour lire 100% de toutes nos pages.

Vous aimerez aussi

gamme de fers japonais premium