Accueil À la Une Stroke play ou match play : Quelle formule pour se faire plaisir...

Stroke play ou match play : Quelle formule pour se faire plaisir au golf ?

Stroke play ou match play : Quelle formule pour se faire plaisir au golf ?
Ian Poulter et Thorbjorn Olesen se serrent la main après la dernière manche des Championnats du monde de golf – FedEx St. Jude Invitational le 28 juillet 2019 à Memphis, Tennessee. (Photo de Michael Wade/Icon Sportswire)

Le golf, un sport ancestral qui a traversé les époques, est profondément ancré dans l’histoire et la culture de nombreuses nations. Depuis sa naissance présumée sur les côtes venteuses d’Écosse au Moyen Âge, ce sport a connu une multitude de transformations, tant dans ses règles que dans sa pratique. Chaque siècle a apporté son lot de changements, reflétant les préoccupations et les préférences des joueurs de l’époque. Au début des années 1900, la majorité des parties de golf étaient jouées en Match play, une formule qui privilégie le duel direct entre les joueurs. Cependant, avec la montée en puissance du golf professionnel, la formule de jeu Stroke play a gagné en popularité, à tel point qu’elle a presque éclipsé le Match play. Ce changement n’était pas seulement une question de préférence de jeu, mais il a également influencé la conception et l’architecture des terrains de golf, ainsi que la manière dont le golf est perçu et pratiqué aujourd’hui.

C’est dans ce contexte historique et évolutif que Michael Knop intervient. Conseiller pour la Fédération Française de Golf (FFGOLF), il a consacré une grande partie de sa carrière à étudier, analyser et comprendre les subtilités et les dynamiques du jeu. Sa vision, alliée à son expertise, lui permet d’évaluer avec précision l’impact des différentes formules de jeu sur le développement de la pratique du golf et son industrie.

A travers son témoignage récemment posté sur un réseau social, nous revisiterons la grande rivalité entre Stroke play et Match play et explorerons les ramifications de chacune de ces formules sur l’univers du golf.

Stroke play : Historique et caractéristiques

Le Stroke play, bien que moins ancien que le Match play en termes de pratique, a rapidement pris son essor au 20ème siècle, coïncidant avec l’explosion du golf professionnel et l’émergence des médias sportifs.

Déjà abonné

Je me connecte

Abonnement Mensuel
1€ le premier mois

puis 5.99/ mois

Je m’abonne

Résiliable en ligne à tout moment

Abonnement Annuel
49€ / an

Je m’abonne

Résiliable en ligne à tout moment

Abonnement Annuel
(plus un cadeau pour le premier abonnement)
69€ / an

Je m’abonne

Résiliable en ligne à tout moment

Article précédentRisque de pénurie de balles de golf à l’échelle mondiale après un incendie catastrophique
Article suivantFer 7, fer 5 ? Le loft-jacking atteindrait-il ses limites ?
Ce compte correspond à des sujets, articles ou vidéos spécifiquement traités en équipe, et pas nécessairement rattachés à un seul journaliste de l'équipe de MyGolfMedia.

1 COMMENT

  1. Pour moi, le principal, l’énorme avantage du Match Play, et le fait qu’il n’y a plus la course à vouloir faire à tout prix, quel que soit son index, un par. C’est plus fort que nous, peu importe notre niveau, on veut faire le par, alors qu’en fait, le par est “réservé” au joueur scratch. En Match Play, fini cette course destructrice de moral au Par. Le premier qui rentre la balle dans le trou, il a gagné le trou et prend un point. (Ex : le double bogey l’emportera sur le triple) Basta !!! Il serait vraiment temps que les compétitions amateurs du dimanche démocratise le Match Play, ce qui est très loin d’être le cas.