Accueil À la Une Frédéric Morel : “MonsieurGolf attache une attention particulière à la satisfaction des...

Frédéric Morel : “MonsieurGolf attache une attention particulière à la satisfaction des clients”

97
1
Frédéric Morel, propriétaire de MonsieurGolf.com

Sur quels critères choisir son magasin de golf pour acheter son matériel : Le conseil ? le prix ? les posts des réseaux sociaux ? le service ? le proshop du golf où nous avons nos habitudes ? à l’issue de tests et d’essais de matériel ? …ou au petit bonheur la chance, selon les offres commerciales qui nous tombent sous les yeux ? Avec l’objectif de pouvoir rapidement répondre d’une manière argumentée à cette question, MyGolfMedia a décidé de donner la parole aux revendeurs de matériel de golf en leur posant à tous, sensiblement les mêmes questions. Ligne directrice : Mieux les connaitre, et leur demander de détailler à la fois leurs méthodes, et leurs différences avec leurs concurrents. Hasard des circonstances, le premier à avoir répondu (par mail) à nos questions est Frédéric Morel (groupe Lafreto), dirigeant de monsieurgolf.com

balles de golf offertes

MonsieurGolf a vu le jour en 2004 avant d’être racheté par le groupe Lafreto, société par actions, simplifiée, créée en décembre 2007 par Frédéric Morel et son épouse qui souhaitaient mieux répartir leur activité hiver (Glissshop) / été.

Au 30 juin 2021 (dernier chiffre connu), l’entreprise a réalisé 28 millions d’euros de chiffre d’affaires.

En décembre 2021, le groupe a levé 1,5 million d’euros « pour accompagner la désaisonnalisation de son activité et accélérer son développement international ».

Déjà abonné

Je me connecte

Abonnement Mensuel
1€ le premier mois

puis 5.99/ mois

Je m’abonne

Résiliable en ligne à tout moment

Abonnement Annuel
49€ / an

Je m’abonne

Résiliable en ligne à tout moment

Abonnement Annuel
(plus un cadeau pour le premier abonnement)
69€ / an

Je m’abonne

Résiliable en ligne à tout moment

Article précédentOù en est l’industrie du matériel de golf avec la responsabilité sociétale et environnementale ?
Article suivantLe projet de Théo (10) : Objectif 125mph – Comment gagner 30 mètres au driving ?
Journaliste par vocation – il voulait « voyager et rencontrer des gens intéressants » – Jean-Luc Clouard a d’abord bourlingué à travers le monde, couvrant des événements chauds de la planète pour Libération, La lettre de l’Océan indien, Jeune Afrique Economie. Rédacteur-en-chef de journaux b to b spécialisés sur le marché du sport (SPORTéco), il a ensuite décortiqué les relations commerciales entre fournisseurs et distributeurs. C’est lui qui a créé les suppléments « golf » de cette revue professionnelle. S’étant mis à jouer tardivement, il a fini par accepter qu’il ne serait jamais un grand joueur, mais qu’il pouvait prendre du plaisir à taper de vrais coups de golf et à progresser. En octobre 2022, il nous rejoint au sein de la rédaction de MyGolfMedia. Il est convaincu que journalisme est synonyme d’indépendance d’esprit et de respect des sources.

1 COMMENT

  1. Sans aucun doute une entreorise très bien dirigée, Monsieur Golf.
    Cela étant,, comme tout autre magasin de golf, Monsieur Gilf ne peut échanpper à la règle d’airain qui les régit tous et qui fait que leur priorité absolue , faute de quoi ils sint condamnés, est le renouvellement constant de leur clubs par leurs clients, car le reste de ce qu’ils proposent ne peut suffire à les faire tourner.
    Or cette règle est pernicieuse pour les golfeurs à qui cela fait dépenser des sommes considerables sans aucun bénéfice pourvleur jeu, voire l’inverse. La preuve en est, comme le rapporte Tom Wishon, que l’index moyen des golfeurs américains reste désespérément bloqué à 17 depuis 20 ans.
    Et que les premiers fournisseurs de Monsieur Golf soient Taylor Made et Callaway, les plus grands bonimenteurs du secteur, est significatif. La dernière publicité de Callaway sur le driver Paradym étant à cet egard un sommet d’enfumage trompeur.