Accueil Actualités Portraits Payne Stewart, la légende tragique du golfeur dont le swing était une...

Payne Stewart, la légende tragique du golfeur dont le swing était une œuvre d’art

43
0

Au moment de son décès, il y a vingt ans dans un terrible accident d’avion, aucun golfeur américain né dans les années 50 ou 60 n’avait remporté autant de titres en majeurs (trois) que William Payne Stewart. Ce palmarès rarement cité en dit long sur l’homme et sur la période où il a excellé, une période de domination européenne au cours de laquelle Greg Norman (Australie) et Nick Price (Zimbabwe) ont également joué un rôle de premier plan sur la scène mondiale du golf. Ceci, bien avant que Tiger Woods ne renverse le jeu, et que le paysage concurrentiel du golf professionnel soit alors plus démocratique et plus diversifié sur le plan géographique.

Découvrez nos formules d'abonnements

Payne Stewart commençait à peine à être considéré comme un des meilleurs joueurs de golf américain.

Fred Couples a passé trois mois au sommet du classement mondial en 1992 et a remporté deux trophées Vardon, en 1991 et en 1992. Payne Stewart a culminé au troisième rang mondial.

Déjà abonné

Je me connecte

Abonnement Mensuel
1€ le premier mois

puis 7.99/ mois

Je m’abonne

Résiliable en ligne à tout moment

Abonnement Annuel
(plus un cadeau pour le premier abonnement)
69€ / an

Je m’abonne

Résiliable en ligne à tout moment

Article précédentJe joue au golf depuis moins d’un an. Comment progresser plus vite sur le parcours ?
Article suivantL’influence du Spin Loft : Taper plus loin ou obtenir plus de backspin ?
Golfeur depuis les années 90, j'ai eu la chance de faire un grand nombre de voyages golfiques en France, en Europe, ainsi qu'aux Caraïbes, pour jouer sur plus d'une centaine de parcours. J'ai partagé les parties de très bons golfeurs amateurs, et de pros. Au cours de mon expérience, j'ai été proche des professionnels du secteur, enseignants, dirigeants de golf, organisateurs de Pro-Am, architectes de golf, et sponsors. Aujourd'hui, je mets à profit mon expérience golfique sur le site MyGolfMedia.com en apportant ma vision sur l'évolution du golf sur près de trois décennies.