Accueil À la Une La clé du swing de golf : La qualité du mouvement plutôt...

La clé du swing de golf : La qualité du mouvement plutôt qu’une recette miracle

276
3
La clé du swing de golf : La qualité du mouvement plutôt qu'une recette miracle
Quand l'équipement ne fait pas le golfeur : redécouvrons l'art du swing au-delà des gadgets.

Ces dernières années, un déluge de clubs de golf innovants, et de gadgets a submergé le marché, promettant d’améliorer le jeu de chaque golfeur. Pourtant, une vérité émerge progressivement, redéfinissant notre compréhension de ce qui distingue réellement les grands joueurs de golf : ce n’est pas tant l’équipement qui fait le champion, mais sa capacité à comprendre comment fonctionne son corps, et en déduire le meilleur mouvement pour son swing. L’idée que le simple achat du dernier club ou du dernier « training aid » peut transformer un jeu moyen en un jeu d’exception s’est profondément ancrée dans l’esprit des passionnés de golf. Pourtant, des études récentes et des observations sur le terrain révèlent une tout autre réalité.

Les aides à l’entraînement, mirage aux alouettes des golfeurs amateurs ?

Une croyance tenace suggère que l’accès à un équipement de pointe, clubs de golf ou aides à l’entraînement, est un passage obligé vers l’amélioration des performances.

Pourtant, cette perspective est en train d’être remise en question, notamment grâce aux recherches approfondies menées par des figures telles que le Professeur Mark Broadie, connu pour sa théorie du “strokes gained”.

Son approche, centrée sur l’analyse des gains et des pertes de coups (strokes gained), souligne l’importance de l’efficacité globale dans le jeu, au-delà de l’équipement utilisé.

Dans le livre « Golf Anatomy » que je viens de me procurer et dont je parcoure les premières pages, Craig Davies et Vince Disaia expliquent que les meilleurs joueurs du monde, malgré l’accès à des équipements similaires aux joueurs derrière eux au classement, affichent des niveaux de performance très différents. L’équipement n’est pas le facteur principal.

Ils suggèrent que la maîtrise technique, la stratégie de jeu, et surtout, la condition physique et la mobilité sont des facteurs plus déterminants pour la réussite au golf.

« Quel est le facteur qui sépare les meilleurs joueurs du monde de leurs adversaires moins performants ?

Déjà abonné

Je me connecte

Abonnement Mensuel
1€ le premier mois

puis 5.99/ mois

Je m’abonne

Résiliable en ligne à tout moment

Abonnement Annuel
49€ / an

Je m’abonne

Résiliable en ligne à tout moment

Abonnement Annuel
(plus un cadeau pour le premier abonnement)
69€ / an

Je m’abonne

Résiliable en ligne à tout moment

Article précédentMagiq Golf Club : Test du club qui veut remplacer tous les autres !
Article suivantNike et Tiger Woods se quittent ! Retour dans le passé pour l’image du golf
Fondateur du site en juillet 2010, découvre le golf à l'âge de 10 ans au travers d'une première expérience de caddy en Angleterre (Golf d'Uckfield/Essex) en 1985. Journaliste professionnel sur le golf, co-auteur du livre Tiger Woods, l'homme aux deux visages aux éditions SOLAR en septembre 2018. Dans ce cadre est intervenu sur la Matinale de RTL dans la rubrique 3 minutes pour comprendre animée par Yves Calvi, et sur un reportage réalisé par la direction des sports de M6 pour le magazine du 12.45 du samedi 29 septembre. Se déplace chaque année aux Etats-Unis pour interviewer les principaux acteurs de la filière Golf, aux sièges des marques en Californie ou au PGA Merchandise Show à Orlando.

3 COMMENTS

    • Bonjour, j’aimerai bien aussi. Pour cela, il faudrait plus d’abonnés afin de financer ce type de contenus qui demandent un cadreur, un monteur, de financer le professeur de Yoga et le lieu de tournage. La balle est dans le camp des lecteurs. Espérons que les prochains contenus dédiés à la biomécanique, au mental, et aux swings des champions motiveront des golfeurs et golfeuses positifs et désireux de plus de contenus. Pour cela, il faut plus de moyens de la part des abonnés. merci