Accueil Débuter Les règles du golf Obstacles d’eau, les règles et la stratégie

Obstacles d’eau, les règles et la stratégie

228
0

Obstacles d’eau, les règles et la stratégie

Lacs, étangs, rivières, ruisseaux, les obstacles d’eau sont fréquents sur les parcours de golf, et tout aussi fréquents sont les coups qui se terminent dans ces obstacles, ou tout au moins que l’on croit s’y terminer… Indéniablement, si ces plans d’eau apportent un charme particulier à nos parcours de golf, ils constituent un danger, ou tout au moins une crainte pour beaucoup d’entre nous, au point que certains golfeurs considèrent que l’eau attire les balles de golf. 

Découvrez nos formules d'abonnements

Afin d’examiner la règle de golf qui s’applique quand une balle va terminer sa trajectoire dans l’eau, encore faut-il être certain qu’elle repose vraiment dans l’obstacle. 

Bien souvent, les joueurs qui recherchent en vain une balle qui n’a pas terminée sa course sur le parcours et dont la position est incertaine, et quand ils ne peuvent pas la trouver, en conclu assez facilement que leur balle a terminée dans l’obstacle d’eau le plus proche de la destination supposée. 

Dans ce cas, ils appliquent la règle correspondant à l’obstacle, droppent et rejouent avec un point de pénalité. Mais bien souvent ils oublient que pour appliquer cette règle, il faut avoir l’assurance que la balle est bien dans l’obstacle.

Soit parce qu’elle est visible et injouable, ou tout au moins avoir avec vos partenaires la certitude que la balle a bien pénétré dans l’obstacle, par exemple en produisant des ondulations bien visibles sur la surface de l’eau.

Déjà abonné

Je me connecte

Abonnement Mensuel
1€ le premier mois

puis 5.99/ mois

Je m’abonne

Résiliable en ligne à tout moment

Abonnement Annuel
49€ / an

Je m’abonne

Résiliable en ligne à tout moment

Abonnement Annuel
(plus un cadeau pour le premier abonnement)
69€ / an

Je m’abonne

Résiliable en ligne à tout moment

Article précédentTest bois de parcours PING G
Article suivantDéfections des golfeurs pour les JO de Rio 2016 : une honte ?
Golfeur depuis les années 90, j'ai eu la chance de faire un grand nombre de voyages golfiques en France, en Europe, ainsi qu'aux Caraïbes, pour jouer sur plus d'une centaine de parcours. J'ai partagé les parties de très bons golfeurs amateurs, et de pros. Au cours de mon expérience, j'ai été proche des professionnels du secteur, enseignants, dirigeants de golf, organisateurs de Pro-Am, architectes de golf, et sponsors. Aujourd'hui, je mets à profit mon expérience golfique sur le site MyGolfMedia.com en apportant ma vision sur l'évolution du golf sur près de trois décennies.