La séquence de swing du golfeur Ernie Els décryptée par Jean-Philippe Serres

27 mai 2021

A 51 ans, Ernie Els reste un modèle de swing pour beaucoup d’amateurs. Surnommé the « Big Easy » en raison de sa grande taille (il mesure 1m91), sa démarche toujours détendue sur et en-dehors des parcours, mais surtout son swing fluide, paraissant sans effort, et pourtant générateur d’une grande puissance, nous avons demandé à Jean-Philippe Serres, notre consultant swing, enseignant au Golf de Paris-Longchamp de nous livrer son analyse des points forts, et des inspirations à retenir pour un amateur.

Découvrez nos formules d'abonnements

Je suis ravi de faire cette analyse de swing, car j’ai pu rencontrer à deux reprises « Big Easy » dans ma vie. C’est quelqu’un de discret, de très plaisant et de facile à vivre.

Golfeur sud-africain, né à Johannesburg, il est issu d’une lignée de très grands golfeurs dont Bobby Locke, Nick Price, Mark McNulty, David Frost et bien entendu Gary Player.

Il a lui-même inspiré des golfeurs de son pays comme Trevor Immelmann, Louis Oosthuizen et Charl Schwartzel.

D’un profil très sportif, il a d’abord été un excellent joueur de tennis, mais il s’est aussi essayé au Cricket, et au Rugby, avant finalement de se passionner pour le golf à l’âge de 14 ans.

David Leadbetter, le célèbre coach anglais, plus jeune asthmatique avait justement décidé de venir s’installer en Afrique du Sud, jugeant le climat idéal pour lui.

Il vous reste 90% de l’article à lire

Le reste de l’article est protégé, abonnez-vous pour lire 100% de toutes nos pages.

Auteur

Jean-Philippe Serres

Coach de Golf à Paris LongChamp, Jean-Philippe est un représentant en France de la Leadbetter Academy. Sur MyGolfMedia, il intervient pour décrypter le swing des golfeurs professionnels ou amateurs.

gamme de fers japonais premium