Accueil À la Une Grip fort contre grip faible : Le match des trajectoires !

Grip fort contre grip faible : Le match des trajectoires !

366
1
Grip fort contre grip faible : Le match des trajectoires !
Quel est le meilleur grip pour augmenter la vitesse de swing, et la distance ?

Dans un précédent sujet Labo Golf consacré aux grips, j’ai été encouragé à modifier mon grip pour passer d’un grip faible à un grip fort. Dans cette suite, je vous propose de découvrir les résultats en termes de trajectoires de balles constatés avec un Trackman, et les enseignements à retenir. Un simple changement de grip ne semble pas être un simple changement de grip ! Les résultats m’ont littéralement « bluffé », au point de remettre en question certaines de mes croyances…

balles de golf offertes

Préambule : Comprendre les liens de causes à effets entre grips et trajectoires

Quand on joue au golf depuis plusieurs années, surtout si on ne prend pas régulièrement des cours de golf, on peut finir par adopter un triptyque grip, posture, alignement très personnel.

Chaque golfeur est dicté par un même objectif : Diriger la balle vers une cible.

Pour y parvenir, chacun s’organise comme il pense devoir le faire, et à la longue, plus on pratique, et finalement, on tend à plus ou moins trouver sa solution…et sans se rendre compte de ce qui se joue réellement.

Certains d’entre vous ne sont certainement pas familiers avec les chiffres. Pourtant, en matière de swings de golf, ils permettent de démystifier tout un tas de fausses croyances sur le mouvement.

Déjà abonné

Je me connecte

Abonnement Mensuel
1€ le premier mois

puis 5.99/ mois

Je m’abonne

Résiliable en ligne à tout moment

Abonnement Annuel
49€ / an

Je m’abonne

Résiliable en ligne à tout moment

Abonnement Annuel
(plus un cadeau pour le premier abonnement)
69€ / an

Je m’abonne

Résiliable en ligne à tout moment

Article précédentMasters Augusta 2023 : Les invitations des joueurs polarisent déjà l’attention…
Article suivantLe PGA Catalunya change de nom pour devenir Camiral Golf & Wellness
Fondateur du site en juillet 2010, découvre le golf à l'âge de 10 ans au travers d'une première expérience de caddy en Angleterre (Golf d'Uckfield/Essex) en 1985. Journaliste professionnel sur le golf, co-auteur du livre Tiger Woods, l'homme aux deux visages aux éditions SOLAR en septembre 2018. Dans ce cadre est intervenu sur la Matinale de RTL dans la rubrique 3 minutes pour comprendre animée par Yves Calvi, et sur un reportage réalisé par la direction des sports de M6 pour le magazine du 12.45 du samedi 29 septembre. Se déplace chaque année aux Etats-Unis pour interviewer les principaux acteurs de la filière Golf, aux sièges des marques en Californie ou au PGA Merchandise Show à Orlando.

1 COMMENT

  1. Très bon article Laurent. J’ai la même problématique avec les mêmes constats. Tu dis justement qu’il faut associer au grip, des ajustements de posture. J’ai pour ma part tendance à fermer les épaules pour contrer un DS out/in. Et ça marche. Mais le hook ou le pull ont remplacé le slice ou le pull
    Je n’ai pas de trackman mais seulement un skytrack ce qui m’aide quand même un peu. Je vais essayer toujours avec un grip fort de revenir à une posture plus neutre (épaules vers la cible) tout en gardant l’intention d’un BS en ligne et d’un DS in/out. Je ne desespere pas…
    Autre point en rapport avec un autre article : j’ai moi aussi mesuré très positivement l’effet de la rotation de la tête au début du DS. Ça me permet de mieux garder les angles et d’avoir une trajectoire plus rectiligne. Mon hcp en a largement profité passant de 15 à 10 en quelques compétitions cet été (68 ans et golfeur depuis 20 ans) Merci encore pour ton média varié, passionnant et enrichissant