Accueil À la Une Le chemin de club du putter ? On s’en fiche ou bien...

Le chemin de club du putter ? On s’en fiche ou bien ?

Le chemin de club du putter ? On s’en fiche ou bien ?
Maîtrise et précision : un golfeur aligne parfaitement son putter vers le trou sur un green impeccable, illustrant la technique et la stratégie essentielles pour un putt réussi.

Dans notre précédent article sur MyGolfMedia, nous avons exploré les fondamentaux du putting. Aujourd’hui, nous allons nous pencher plus avant sur une composante spécifique du putting : la trajectoire du putter avant de contacter la balle, appelée « putter path ». Ce sujet m’intéresse plus particulièrement, car j’ai longtemps développé une technique ou un stroke out-to-in, à savoir qui coupe la ligne idéale entre la balle et la cible, de l’extérieur vers l’intérieur ou de droite à gauche (pour un droitier), tout en cherchant désespérément à ne plus le faire, pour viser ce fameux chemin de club idéal, en droite ligne avec la cible… sans jamais y parvenir ! Mais bonne nouvelle, ce n’est pas si important en relation avec la position de la face du putter à l’impact. Parfois, au golf, une technique imparfaite peut être relativisée pour consacrer réellement du temps à ce qui compte…

Dave Pelz, dans son approche, nous révèle que malgré nos intuitions, la trajectoire du putter n’est pas le facteur le plus déterminant de la réussite d’un putt.

À travers son livre “La bible du putting”, Pelz démontre par des données chiffrées que c’est en réalité la position de la face du putter au moment de l’impact qui prime sur le chemin du putter.

Si l’angle de votre putter à l’impact est responsable de la direction initiale de la balle à hauteur de 83%, qu’en est-il alors de l’importance de la trajectoire du putter ? Comment ces connaissances peuvent-elles influencer votre entraînement et quelles corrections devez-vous réellement appliquer pour perfectionner votre putting ?

La trajectoire du putter selon la méthode Pelz

La trajectoire que le putter suit au moment de l’impact est souvent perçue comme un facteur clé dans la direction initiale de la balle.

Selon Dave Pelz, cette trajectoire n’est pas aussi déterminante que nous pourrions le croire.

Déjà abonné

Je me connecte

Abonnement Mensuel
1€ le premier mois

puis 5.99/ mois

Je m’abonne

Résiliable en ligne à tout moment

Abonnement Annuel
49€ / an

Je m’abonne

Résiliable en ligne à tout moment

Abonnement Annuel
(plus un cadeau pour le premier abonnement)
69€ / an

Je m’abonne

Résiliable en ligne à tout moment

Article précédentAmbivalence et controverse : Pourquoi Cam Smith ne fait-il pas l’unanimité ?
Article suivantLe nouveau grip Reverse Taper de Golf Pride pour concurrencer Superstroke
Ce compte correspond à des sujets, articles ou vidéos spécifiquement traités en équipe, et pas nécessairement rattachés à un seul journaliste de l'équipe de MyGolfMedia.

1 COMMENT

  1. Les statistiques étables par le Dr Christian Marquardt, docteur en physique (institut Max Plank), créateur du Sam Put Lab de Science &Motion, montre que il faut :
    – +/- .93 degré d’écart de la face par rapport à la direction du drapeau (sur terrain plan et régulier), font rater un put à 4 mètres
    – +/- 4.53 degrés d’écart du chemin pour rater un put put à 4 mètres.
    Conclusion : pour rentrer les puts, le chemin “pèse” près de 5 fois moins lourd que la face
    Conseil : faites régler votre putter, en longueur, loft, lie, poids, équilibre, grip, de façon dynamique, sur un outil tel que le Sam Put Lab, Capto, ou Quintic, par un clubfitter professionnel indépendant et expérimenté, et vous verrez très généralement votre score au putter s’améliorer immédiatement et durablement, et de façon très significative.
    Et, la plupart du temps, il n’est pas nécessaire de changer de putter. En effet, pratiquement tous les putters, sauf ceux dont le hosel est en alliage ou les center shaft peuvent être parfaitement réglés