Accueil S'équiper Balles de golf Test des balles de golf Srixon Q-Star Tour DIVIDE

Test des balles de golf Srixon Q-Star Tour DIVIDE

151
0

Dans le domaine du matériel de golf, il devient de plus en plus difficile de sortir des produits qui retiennent réellement l’attention. Et ceux qui y parviennent doivent en plus se légitimer par une plus-value réelle apportée aux consommateurs. Si dans le domaine des clubs, c’est de plus en plus mission impossible, les marques à l’image de Callaway, TaylorMade ou Srixon tentent de se démarquer par les balles de golf. Certes, ces dernières sont aussi normées sur leurs performances, mais il reste un territoire d’expérimentation possible : L’aide à l’alignement…

Découvrez nos formules d'abonnements

Depuis quelques mois, nous sommes en face d’une évolution du marché des balles, et notamment initiée par Callaway avec le principe Triple Track.

Ce système de lignes tracées sur la coque externe de la balle, inspiré de la Navy américaine pour aider les avions à se poser sur des porte-avions en pleine mer, a très vite retenu l’attention du monde du golf, et plus que les consommateurs eux-mêmes, les concurrents…

Quelques mois plus tard, TaylorMade développait avec le pro américain Rickie Fowler un autre système dit PIX pour là-encore tenter d’apporter une aide à l’alignement de la balle vers le trou, sur un green.

Objectivement, c’était un tout petit peu moins intuitif que les trois lignes tracées sur le dessus de la balle, le système imaginé par Callaway.

Aujourd’hui, c’est au tour de Srixon de s’attaquer à la question avec une autre approche originale.

Si Callaway est un challenger du marché de la balle de golf, et TaylorMade encore plus, Srixon, le fabricant japonais est en réalité un leader mondial dans ce domaine, et qui a réussi à supplanter Titleist sur un certain nombre de marchés, pour le volume de balles vendues, en particulier en France.

Le phénomène n’est donc plus anecdotique. Nous avons trois marques qui tentent de proposer autre chose que des balles blanches et pas seulement des balles de couleurs, ce que Volvik, la marque Sud-Coréenne avait déjà su faire quelques années auparavant.

Déjà abonné

Je me connecte

Abonnement Mensuel
1€ le premier mois

puis 5.99/ mois

Je m’abonne

Résiliable en ligne à tout moment

Abonnement Annuel
49€ / an

Je m’abonne

Résiliable en ligne à tout moment

Abonnement Annuel
(plus un cadeau pour le premier abonnement)
69€ / an

Je m’abonne

Résiliable en ligne à tout moment

Article précédentMyGolfTest : Essai exclusif des Fers Titleist T200 et T300 avec Benoit Delcambre
Article suivantComment bien choisir ses clubs quand on est une golfeuse ?
Fondateur de la plate-forme en juillet 2010, découvre le golf à l'âge de 10 ans au travers d'une première expérience de caddy en Angleterre (Golf d'Uckfield/Essex) en 1985. Journaliste professionnel sur le golf, co-auteur du livre Tiger Woods, l'homme aux deux visages aux éditions SOLAR en septembre 2018. Dans ce cadre est intervenu sur la Matinale de RTL animée par Yves Calvi, et dans un reportage de la direction des sports de M6 pour le magazine du 12.45 du samedi 29 septembre. Se déplace dans le monde entier pour interviewer les principaux acteurs de la filière Golf, et par exemple aux sièges des marques de matériel en Californie ou au PGA Merchandise Show à Orlando. A interviewé les principaux ingénieurs et concepteurs de clubs de golf dans le monde.