Accueil S'équiper Bois de parcours Bois de parcours Callaway EPIC Flash

Bois de parcours Callaway EPIC Flash

178
0

Bois de parcours Callaway EPIC Flash

Le driver EPIC Flash n’est pas le seul club de la gamme Callaway à bénéficier d’un développement issu de l’intelligence artificielle. Les nouveaux bois de parcours dont le SubZero affichent ce nouvel argument. Ces dernières années, Callaway a souvent décalé les innovations entre driver et bois de parcours. Ce n’est pas le cas avec EPIC Flash. Est-ce pour autant le bois de parcours le plus abouti proposé par la marque californienne ?

Découvrez nos formules d'abonnements

Avant d’évoquer l’intelligence artificielle et la nouvelle face flash, on peut constater que le nouveau bois de parcours EPIC Flash mise sur la continuité de technologies déjà martelées par le passé, comme la construction de la face en acier 455 carpenter, ou Jailbreak mis en œuvre l’an passé sur le Rogue.

Bien entendu, ce qui va distinguer l’EPIC Flash dans les racks des magasins, c’est le dessin de cette nouvelle face Flash.

Une face censée produire plus de vitesse de balle comme me le témoignait, son concepteur, Alan Hocknell, lors de notre interview exclusif à Carlsbad en Californie.

Comment augmenter la vitesse de balle alors que le matériel de golf subit une réglementation très stricte ?

Une réglementation qui, à tort ou à raison, nous force à revenir en arrière par rapport au début des années 2000, et les premières faces interdites, car dépassant le coefficient de restitution autorisé.

La seule solution plausible consisterait à élargir le sweet spot pour faire en sorte que les coups moins bien centrés, pour ne pas dire décentrés, puissent néanmoins se rapprocher du coefficient de restitution maximum.

Le problème, c’est que c’est une théorie, et à mettre en pratique, c’est loin d’être aussi simple.

Avec l’aide de l’intelligence artificielle, Callaway fait donc un pari sur un problème compliqué à résoudre.

La face, et notamment la partie invisible, cachée dans la tête ne répond pas aux impératifs classiques de conceptions.

La face, et notamment la partie invisible, cachée dans la tête ne répond pas aux impératifs classiques de conceptions.

Déjà abonné

Je me connecte

Abonnement Mensuel
1€ le premier mois

puis 5.99/ mois

Je m’abonne

Résiliable en ligne à tout moment

Abonnement Annuel
49€ / an

Je m’abonne

Résiliable en ligne à tout moment

Abonnement Annuel
(plus un cadeau pour le premier abonnement)
69€ / an

Je m’abonne

Résiliable en ligne à tout moment

Article précédentWGC Mexico Championship: Tiger Woods adapte son choix de club pour performer en altitude
Article suivantTest bois de parcours Callaway EPIC Flash et Subzero
Fondateur de la plate-forme en juillet 2010, découvre le golf à l'âge de 10 ans au travers d'une première expérience de caddy en Angleterre (Golf d'Uckfield/Essex) en 1985. Journaliste professionnel sur le golf, co-auteur du livre Tiger Woods, l'homme aux deux visages aux éditions SOLAR en septembre 2018. Dans ce cadre est intervenu sur la Matinale de RTL animée par Yves Calvi, et dans un reportage de la direction des sports de M6 pour le magazine du 12.45 du samedi 29 septembre. Se déplace dans le monde entier pour interviewer les principaux acteurs de la filière Golf, et par exemple aux sièges des marques de matériel en Californie ou au PGA Merchandise Show à Orlando. A interviewé les principaux ingénieurs et concepteurs de clubs de golf dans le monde.