Accueil À la Une C’est quoi le moment d’inertie d’un driver en 2024?

C’est quoi le moment d’inertie d’un driver en 2024?

C’est quoi le moment d’inertie d’un driver en 2024 ?

Les golfeurs cherchent constamment à améliorer leur jeu en adoptant le meilleur équipement possible, et les fabricants rivalisent d’idées pour répondre à ces attentes. Au centre de ce débat, le moment d’inertie (MOI) des drivers devient un point focal pour ceux qui souhaitent maximiser la tolérance et la distance de leurs coups. Récemment, PING a lancé son dernier driver, le G430 Max 10K, qu’il vante comme étant révolutionnaire en raison de son MOI prétendument élevé. Cependant, la marque a rencontré une résistance et des critiques en provenance d’un clubmaker, qui remet en question les affirmations marketing audacieuses de la marque américaine. La publicité autour du G430 Max 10K semble divisée entre innovation authentique et exagération marketing. Cette polémique soulève des questions cruciales : qu’est-ce que le MOI, comment est-il mesuré, et quelle est son importance réelle pour les performances d’un driver ? Le G430 de PING est-il véritablement une avancée technologique ou s’agit-il simplement d’une manipulation des chiffres ?

Le moment d’inertie expliqué

Le moment d’inertie (MOI) est un concept fondamental en physique, mais aussi dans le monde du golf.

C’est la mesure de la résistance d’un objet à tourner autour d’un axe donné.

Imaginez une patineuse qui effectue une pirouette ou rotation.

Lorsqu’elle étend ses bras, elle tourne lentement, mais dès qu’elle les ramène près de son corps, elle accélère rapidement.

La raison en est que le MOI de la patineuse est plus élevé lorsque ses bras sont étendus, ce qui ralentit sa rotation.

Au golf, le MOI d’un club de golf agit de la même manière, influençant la résistance du club à la torsion lors de l’impact.

Pour un driver, le MOI se rapporte à la résistance de la tête de club à la torsion lorsqu’elle frappe la balle.

Lorsque la balle n’est pas frappée exactement au centre du club, la tête tend à tourner ou « twisté » en anglais (vriller), ce qui provoque des coups moins précis et moins puissants.

Déjà abonné

Je me connecte

Abonnement Mensuel
1€ le premier mois

puis 5.99/ mois

Je m’abonne

Résiliable en ligne à tout moment

Abonnement Annuel
49€ / an

Je m’abonne

Résiliable en ligne à tout moment

Abonnement Annuel
(plus un cadeau pour le premier abonnement)
69€ / an

Je m’abonne

Résiliable en ligne à tout moment

Article précédentPutting : Les leçons de Bobby Locke à ne pas oublier
Article suivantDAIWA GIII : Enfin un driver qui va plus loin pour une bonne raison !
Ce compte correspond à des sujets, articles ou vidéos spécifiquement traités en équipe, et pas nécessairement rattachés à un seul journaliste de l'équipe de MyGolfMedia.