Accueil À la Une Fers ONOFF FF247 Labospec : Des clubs pour taper vraiment très fort...

Fers ONOFF FF247 Labospec : Des clubs pour taper vraiment très fort !

Nouveaux fers ONOFF FF247 Labospec : Des clubs pour taper vraiment très fort !
Les nouveaux fers de la marque Japonaise Onoff promettent un maximum de puissance, avec un look plutôt élégant, fait rare pour des clubs de cette catégorie...

La marque de clubs de golf japonaise Onoff vient d’annoncer la sortie imminente des nouveaux fers FF247 Labospec, des clubs à haut effet de « répulsion ». Comme beaucoup d’autres marques, et plus particulièrement d’inspirations américaines, il y a bien évidemment une grande part de marketing. Toutefois, cette marque connue des puristes, et notamment pour ses lames, présente une nouvelle série avec une esthétique vraiment très réussie, et qui mérite de retenir votre attention.

Onoff : La perfection au masculin ?

Dans l’univers des clubs de golf, et plus particulièrement des séries, il est de bon ton de vous vanter à la fois de la puissance, et de la tolérance, sans d’ailleurs que cela soit bien et correctement défini.

Pour un amateur, la tolérance pourrait être interprétée comme une plus grande facilité à jouer, et disons le une plus grande maniabilité.

En réalité, il s’agit bien plus de smash factor, et de capacité à transférer plus de vitesse à la balle au moment de l’impact, ce qui revient à parler de plus de puissance. Deux termes qui ne sont pas complémentaires, mais identiques.

Et pour cause, ces fers Onoff FF247 annoncent des lofts extrêmement abaissés, au point que le fabricant propose le fer 5 et le fer 6 en option.

Ici, il s’agit bien de clubs pour golfeurs amateurs, et non pas pour des golfeurs professionnels. Cette nouvelle série Onoff FF247 s’apparente à une série « Improvment Max », soit en français des clubs pour golfeurs en progression, et qui cherche à maximiser le smash factor.

Par conséquent, les lofts sont très abaissés, et j’ai même rarement vu à un tel point.

Le loft du fer 7 est par exemple à seulement 24 degrés quand le fer 9 est à 31 degrés, soit l’équivalent d’un fer 7 déjà très abaissé par rapport à une lame classique en 33 ou 34 degrés.

Déjà abonné

Je me connecte

Abonnement Mensuel
1€ le premier mois

puis 5.99/ mois

Je m’abonne

Résiliable en ligne à tout moment

Abonnement Annuel
49€ / an

Je m’abonne

Résiliable en ligne à tout moment

Abonnement Annuel
(plus un cadeau pour le premier abonnement)
69€ / an

Je m’abonne

Résiliable en ligne à tout moment

Article précédentLIV Golf : Des audiences en berne, le format n’intéresse pas
Article suivantLe Projet de Théo (14) : À 2 doigts de tout arrêter
Fondateur du site en juillet 2010, découvre le golf à l'âge de 10 ans au travers d'une première expérience de caddy en Angleterre (Golf d'Uckfield/Essex) en 1985. Journaliste professionnel sur le golf, co-auteur du livre Tiger Woods, l'homme aux deux visages aux éditions SOLAR en septembre 2018. Dans ce cadre est intervenu sur la Matinale de RTL dans la rubrique 3 minutes pour comprendre animée par Yves Calvi, et sur un reportage réalisé par la direction des sports de M6 pour le magazine du 12.45 du samedi 29 septembre. Se déplace chaque année aux Etats-Unis pour interviewer les principaux acteurs de la filière Golf, aux sièges des marques en Californie ou au PGA Merchandise Show à Orlando.