Accueil À la Une PGA Tour 2023 : Un beau début de saison, et de belles...

PGA Tour 2023 : Un beau début de saison, et de belles bagarres

PGA Tour 2023 : Un beau début de saison, et de belles bagarres
Jordan Spieth assure le show pendant le dernier tour du Arnold Palmer Invitational 2023, à l'image d'un PGA Tour réussi depuis le début de la saison. (Photo de Russell Lansford/Icon Sportswire)

Au lendemain du Arnold Palmer Invitational disputé à Bay Hill, en Floride, près d’Orlando, et remporté par l’américain Kurt Kitayama, tous les indicateurs sont au vert pour le PGA Tour. Le sommet du classement mondial de golf est le théâtre d’un match à trois, entre l’espagnol Jon Rahm, l’américain Scottie Scheffler, illustré ci-dessus, et le nord-irlandais, Rory McIlroy, le golfeur le plus influent au monde, après Tiger Woods. Depuis l’émergence du LIV, le circuit nord-américain s’est remis en cause pour relancer l’intérêt des fans, et des spectateurs. Les tournois de Février, le AT&T Pro Am de Pebble Beach, le Phoenix Open, le Genesis Open, et le Honda Classic ont vu les meilleurs joueurs s’affronter. Le Player’s à venir cette semaine, et le Masters d’Augusta début avril, nous réservent un maximum de spectacle, et de duels à répétitions entre les meilleurs golfeurs de la planète.

Le PGA Tour fait le plein en 2023

Selon les chiffres publiés par l’agence de presse Reuters, le dernier tour du Honda Classic 2023 remporté par le revenant Chris Kirk, un golfeur qui avait sombré dans l’alcool et la dépression, a été suivi outre-Atlantique par 2,4 millions de fans, soit huit fois l’audience du LIV, le même jour, et n’en déplaisent à certains commentateurs en France.

De l’avis de la plupart des observateurs spécialistes de golf aux Etats-Unis, comme Jake Fenner pour le Dailymail ou Jason Logan pour Scoregolf.com, le début de saison du PGA Tour est une pleine réussite, aussi bien pour le spectacle proposé que les audiences TV.

Il faut bien admettre que la nouvelle formule qui oblige plus des meilleurs joueurs du monde à se retrouver plus souvent sur des tournois « classiques » du PGA Tour porte ses fruits.

Mis à part le Honda Classic, les tournois de février ont pratiquement vus tous les membres du top-20 mondial, et même le retour surprise de Tiger Woods, chez lui, sur le Genesis Open.

Déjà abonné

Je me connecte

Abonnement Mensuel
1€ le premier mois

puis 5.99/ mois

Je m’abonne

Résiliable en ligne à tout moment

Abonnement Annuel
49€ / an

Je m’abonne

Résiliable en ligne à tout moment

Abonnement Annuel
(plus un cadeau pour le premier abonnement)
69€ / an

Je m’abonne

Résiliable en ligne à tout moment

Article précédentLes 5 meilleures destinations pour un voyage de golf en 2023
Article suivantChariot électrique MotoCaddy M7 GPS : Peut-être le meilleur de la gamme ?
Fondateur du site en juillet 2010, découvre le golf à l'âge de 10 ans au travers d'une première expérience de caddy en Angleterre (Golf d'Uckfield/Essex) en 1985. Journaliste professionnel sur le golf, co-auteur du livre Tiger Woods, l'homme aux deux visages aux éditions SOLAR en septembre 2018. Dans ce cadre est intervenu sur la Matinale de RTL dans la rubrique 3 minutes pour comprendre animée par Yves Calvi, et sur un reportage réalisé par la direction des sports de M6 pour le magazine du 12.45 du samedi 29 septembre. Se déplace chaque année aux Etats-Unis pour interviewer les principaux acteurs de la filière Golf, aux sièges des marques en Californie ou au PGA Merchandise Show à Orlando.