Accueil Actualités Titleist lance une contre-offensive contre le rollback

Titleist lance une contre-offensive contre le rollback

Titleist lance une contre-offensive contre le rollback
La marque Titleist qui équipe Wyndham Clarke n'a pas vraiment envie du Rollback et démontre chiffres à l'appui que cette décision est infondée, notamment pour les amateurs... (Photo de Joe Robbins/Icon Sportswire)

Peu de sujets ont suscité autant de débats et de controverses ces dernières années que la proposition du “rollback” de la balle de golf. Cette initiative, portée par les principales autorités réglementaires du golf, vise à limiter la distance que les balles de golf peuvent parcourir. En réponse à cette annonce, Titleist, le leader mondial de la fabrication de balles de golf et filiale du groupe Acushnet, a rapidement pris position contre cette décision. L’annonce du rollback, qui est prévue pour être mise en œuvre en 2028 pour les professionnels et en 2030 pour les joueurs amateurs, a immédiatement déclenché une vague de réactions dans l’industrie. La décision, présentée comme une réponse aux préoccupations croissantes concernant l’augmentation de la distance parcourue par les balles dans les compétitions, a été accueillie avec scepticisme par de nombreux acteurs du secteur. Titleist, en particulier, s’est rapidement et fermement opposé à cette initiative. Selon David Maher, PDG d’Acushnet, cette proposition pourrait avoir un impact disproportionné sur les golfeurs, en particulier les amateurs, et ne reflète pas suffisamment les avis des personnes les plus proches du jeu, les amateurs. Ce point de vue représente une rupture significative avec les perspectives de l’industrie sur la réglementation du matériel de golf et souligne une préoccupation croissante quant à l’avenir du golf.

Le point de vue de la marque Titleist, initiatrice de la Pro V1, la balle qui a tout changé…

Titleist, reconnue comme une référence incontestée dans la fabrication de balles de golf, a réagi avec vigueur à l’annonce du rollback de la balle de golf par les autorités. Leur position est claire et tranchée : cette décision est perçue non seulement comme une menace pour l’évolution du jeu, mais aussi comme une injustice envers les joueurs, en particulier les amateurs.

David Maher, PDG d’Acushnet, société mère de Titleist, a exprimé des préoccupations majeures.

Déjà abonné

Je me connecte

Abonnement Mensuel
1€ le premier mois

puis 5.99/ mois

Je m’abonne

Résiliable en ligne à tout moment

Abonnement Annuel
49€ / an

Je m’abonne

Résiliable en ligne à tout moment

Abonnement Annuel
(plus un cadeau pour le premier abonnement)
69€ / an

Je m’abonne

Résiliable en ligne à tout moment

Article précédentQuel jeu de golf en 2033 ? Plus d’indoor ? Plus de synthétique ?
Article suivantTélémètres pour le golf : Bushnell est-elle toujours en pole face à ses concurrents ?
Ce compte correspond à des sujets, articles ou vidéos spécifiquement traités en équipe, et pas nécessairement rattachés à un seul journaliste de l'équipe de MyGolfMedia.

2 COMMENTS