Accueil Actualités Débats Le certificat médical obligatoire pour la pratique du golf : le sketch…

Le certificat médical obligatoire pour la pratique du golf : le sketch…

184
0

Depuis le 1er juillet 2017, la Fédération Française de Golf est tenue de demander aux licenciés, un certificat médical de non-contre indication à la pratique du golf. Cette obligation étant imposée par le Ministère des sports (Loi n°  2016-41 du 26 janvier 2016 de modernisation de notre système de santé). En reprenant le golf à 71 ans, et après huit ans sans avoir été licencié à la FFG, je me suis volontiers plié à cette obligation, et je me suis rendu compte ainsi que ce n’était pas si simple.

Découvrez nos formules d'abonnements

En prenant ma licence 2020 en juin, j’ai aussitôt pris rendez vous avec le médecin de ville qui me suivait pour des visites de routine.

Le problème de l’obtention de ce certificat médical, c’est que n’importe quel médecin peut l’établir, hors un grand nombre de médecins ne connaissent pas la pratique du golf, et ne savent donc pas en évaluer les risques.

C’est la cas de la jeune médecin qui m’a examiné le 22 juin 2020, et encouragé à jouer au golf, parce que je ne présente pas de signes particuliers s’y opposant, et qu’à mon âge, « faire du sport est bénéfique » dit elle…

Par contre, et comme le certificat de non-contre indication indique « la pratique du golf en et hors compétition », le mot compétition l’a effrayé, même si j’ai tenté de lui expliquer que pour beaucoup d’entre nous golfeurs, surtout les seniors, une compétition c’est souvent comme un autre parcours, mais où on compte les points.

Elle a donc signé le certificat médical, mais pour se couvrir, en rayant le mot « compétition ». Et elle m’a envoyé vers un cardiologue pour réaliser un examen cardiovasculaire. Il m’a fallu presque deux mois pour obtenir un rendez vous avec un cardiologue.

La remplaçante du cardiologue (nous sommes au mois d’août) ne constate pas d’anomalies suite à l’examen, mais sans doute elle aussi pour se couvrir, et elle aussi effrayée par le mot « compétition », n’accepte pas de signer le certificat médical, et me renvoie vers un autre cardiologue pour pratiquer une Echographie cardiaque et une Epreuve d’effort.

Déjà abonné

Je me connecte

Abonnement Mensuel
1€ le premier mois

puis 5.99/ mois

Je m’abonne

Résiliable en ligne à tout moment

Abonnement Annuel
49€ / an

Je m’abonne

Résiliable en ligne à tout moment

Abonnement Annuel
(plus un cadeau pour le premier abonnement)
69€ / an

Je m’abonne

Résiliable en ligne à tout moment

Article précédentTest du putter Pyramid AZTEC Series AZ1 : Gear effect ou pas ? Miracle ou pas ?
Article suivantDrives à près de 400 mètres : Une nouvelle réalité qui pourrait dénaturer le jeu de golf ?
Golfeur depuis les années 90, j'ai eu la chance de faire un grand nombre de voyages golfiques en France, en Europe, ainsi qu'aux Caraïbes, pour jouer sur plus d'une centaine de parcours. J'ai partagé les parties de très bons golfeurs amateurs, et de pros. Au cours de mon expérience, j'ai été proche des professionnels du secteur, enseignants, dirigeants de golf, organisateurs de Pro-Am, architectes de golf, et sponsors. Aujourd'hui, je mets à profit mon expérience golfique sur le site MyGolfMedia.com en apportant ma vision sur l'évolution du golf sur près de trois décennies.