Accueil À la Une Test des balles Mizuno RB TOUR et RB TOUR X

Test des balles Mizuno RB TOUR et RB TOUR X

Test des balles Mizuno RB TOUR et RB TOUR X

Si d’aventure, vous vous aventurez sur Internet ou à la lecture de magazine de golf, vous pourriez vous taper sur le ventre de rire, à la lecture des fadaises et autre bouffonneries mal traduites de l’anglais par les agences de presse, avec la complaisance de journalistes qui se contentent de reprendre des communiqués de presse, au sujet des balles de golf. Mizuno, comme les autres marques, n’échappe pas malheureusement à ce constat, et cela sert bien mal la présentation de ses dernières balles RB Tour, et RB Tour X 2023. C’est bien dommage, car notre dernière enquête faite auprès de vous, illustre le non-positionnement total de la marque japonaise spécifiquement au sujet des balles. Sur plus de 350 personnes interrogées, concernant le choix des balles sur l’argument de la performance, Mizuno arrive en dernière position de vos préférences, avec 0% de vos votes ! Juste ou injuste ?

Faire le tri dans la désinformation sur les balles de golf

A lire quelque part sur un média de golf français, pour qui le lecteur est le produit vendu à un annonceur « Mizuno présente un nouveau modèle balle qui offre aux golfeurs l’harmonie parfaite entre la configuration des alvéoles, la construction, la compression et l’enveloppe »

L’harmonie parfaite ? Parce qu’une balle de golf a quelque chose à voir avec de l’harmonie…

Toujours au chapitre de la désinformation « Après le succès de la précédente gamme RB Tour, l’équipementier a confié à deux équipes de R&D la mission de travailler ensemble pour améliorer le design original »

Le succès ?

En France, en 2022, on peut estimer que la part de marché de Mizuno ne dépasse pas les 1.5% en volume de balles vendues. On est très loin des leaders Srixon, et Titleist.

Mais mieux encore « L’une des caractéristiques principales de la nouvelle gamme RB Tour est l’alvéole unique AXIAFLOW.

Déjà abonné

Je me connecte

Abonnement Mensuel
1€ le premier mois

puis 5.99/ mois

Je m’abonne

Résiliable en ligne à tout moment

Abonnement Annuel
49€ / an

Je m’abonne

Résiliable en ligne à tout moment

Abonnement Annuel
(plus un cadeau pour le premier abonnement)
69€ / an

Je m’abonne

Résiliable en ligne à tout moment

Article précédentQuel est le « portrait-robot » des balles de golf préférées par les amateurs ?
Article suivantSécheresse et vandalisme : La construction de nouveaux golfs devient-elle impossible ?
Fondateur du site en juillet 2010, découvre le golf à l'âge de 10 ans au travers d'une première expérience de caddy en Angleterre (Golf d'Uckfield/Essex) en 1985. Journaliste professionnel sur le golf, co-auteur du livre Tiger Woods, l'homme aux deux visages aux éditions SOLAR en septembre 2018. Dans ce cadre est intervenu sur la Matinale de RTL dans la rubrique 3 minutes pour comprendre animée par Yves Calvi, et sur un reportage réalisé par la direction des sports de M6 pour le magazine du 12.45 du samedi 29 septembre. Se déplace chaque année aux Etats-Unis pour interviewer les principaux acteurs de la filière Golf, aux sièges des marques en Californie ou au PGA Merchandise Show à Orlando.

3 COMMENTS

  1. J’ai longtemps joué les balles jpx de Mizuno et les MP-S, je pense qu’il y a aussi un problème de distribution en France de ces balles. Peu ou pas de magasins physique ou en ligne proposent cette marque

  2. Dans leurs publicités, les fabricants de wedge mettent en avant la facilité à générer plus de spin grâce à un gravage agressif de la face de leur wedge. As-tu vérifié la véracité de ce fait ou bien le spin n’est-il généré que par une vitesse de swing élevé ?