Faut-il faire un fitting pour ses wedges? L’importance du lie…

25 novembre 2020

Quand vous commencez à vous demander comment améliorer votre score sur un parcours de golf, vous découvrez que le petit jeu est un point clé, un sujet sur lequel la majorité des amateurs ont du mal à consacrer du temps. Pourtant, force est de constater que peu de joueurs consacrent une attention particulière au matériel dédié, les wedges, là où le driver fait l’objet de toute les attentions. Justement quels wedges choisir ? Quels sont les paramètres à prendre en considération ? Quels sont les facteurs de la performance au petit-jeu ? A l’occasion d’une séance de fitting avec un professionnel, j’ai découvert des enjeux que je ne soupçonnais pas, ou que jusqu’à présent je comprenais mal. Témoignage et retour d’expérience…

Découvrez nos formules d'abonnements

Préambule : Le petit jeu est généralement rattaché au wedges

Cette « série » de clubs destinée à vous aider dans de multiples situations (rough, bunker, fairway…) et le plus souvent, à moins de 100 mètres.

La plupart des sacs de golfs comprennent de deux à quatre exemplaires: Lob, sand, gap, et pitching wedges…

Pour le golfeur, c’est le choix de clubs ouverts le plus souvent de 44 à 60 degrés de loft, et généralement, à répartir tous les quatre à cinq degrés.

Il vous reste 90% de l’article à lire

Le reste de l’article est protégé, abonnez-vous pour lire 100% de toutes nos pages.

Vous aimerez aussi

Auteur

Yannick Baduel

Golfeur passionné, j'ai intégré la rédaction de MyGolfMedia, début 2020, et notamment pour développer les sujets qui me passionnent : La pédagogie, et les conseils pour mieux jouer au golf. Dans ma vie de golfeur, je me suis donné l'opportunité de rencontrer un grand nombre d'enseignants parmi les plus réputés. Au travers de ces rencontres, je compte bien vous partager les pépites que ces enseignants peuvent nous réserver, et toujours dans le but de progresser.

gamme de fers japonais premium