Lucie André : « On aimerait bien que la situation pour les golfeuses change, mais pour l’instant, ça n’évolue pas trop… »

26 novembre 2020

Lucie André et le golf, c’est une histoire qui a débuté lorsqu’elle avait 11 ans, au golf municipal de Bourg-en-Bresse. Une histoire de famille, ses parents, tous deux golfeurs ont initié son grand frère, et elle au golf. Pour qu’elle ne reste pas seule chez elle, son frère l’emmenait avec lui sur les terrains de golf. L’histoire d’amour entre la joueuse professionnelle et le golf a donc commencé ainsi, tout simplement. Trois ans plus tard, à 14 ans, elle remporte le championnat de France, deux fois, en 2002 et en 2008. La joueuse fait partie de nos portrait de femmes de la semaine, où elle nous parle à coeur ouvert, de la problématique des femmes, dans le milieu du golf à haut niveau. 

Découvrez nos formules d'abonnements

Pendant sa dernière année d’étude en 2007, Lucie André intégre le pôle France à Toulouse.

Ce qui lui a permis par la suite de jouer des compétitions amateurs à l’étranger.

Elle devient alors deux années consécutives Numéro 1 aux Mérite Amateurs Dames Français (2009 et 2010), et ensuite aux Mérite Amateur Dame Européen (2009).

La joueuse prometteuse dispute alors en 2010 ses premiers championnats du monde par équipes.

Elle passe joueuse professionnelle en 2011, où elle arrivera à la quatrième place de l’Open de France, et cinquième au Nivelle Ladies Open.

Il vous reste 90% de l’article à lire

Le reste de l’article est protégé, abonnez-vous pour lire 100% de toutes nos pages.

Vous aimerez aussi

Auteur

Laura Kaslin

Jeune journaliste (25 ans) et passionnée de golf, j'ai intégré la rédaction de MyGolfMedia en septembre 2020 pour développer de nouveaux contenus, notamment en lien avec la pratique des golfeuses au niveau amateur, mais aussi des sujets tournés vers les débutants, et les plus jeunes. Parmi les thèmes que j'aime à développer, je vous proposerai aussi des sujets en lien avec la santé.

gamme de fers japonais premium