Accueil S'équiper Plus de distance au drive? La réalité derrière les promesses

Plus de distance au drive? La réalité derrière les promesses

153
0

Plus de distance au drive ? Le swing compte plus que le matériel

Depuis cet été, les marques nous vantent les bénéfices spectaculaires de l’addition d’un phénomène d’augmentation de l’angle de lancement de la balle de golf couplé à un taux de spin maintenu et proche de l’optimum, à savoir 1700 tours par minute. Retour sur les fondamentaux pour savoir ce qui réellement permet d’accroître la distance au drive.

Comme chaque année, le crédo des marques de matériel de golf est toujours plus de distance !

Depuis septembre dernier, et le lancement du nouveau driver SLDR, difficile d’échapper à la communication des marques qui vantent l’accroissement de la distance au carry par l’augmentation du loft du driver, alors que pendant les dix dernières années, toutes les marques n’ont cessé de vanter le fait d’abaisser le loft pour des trajectoires plus pénétrantes !!!

Révolution technologique ? Révolution intellectuelle pour les ingénieurs-concepteur de drivers ? Toujours est-il que bon nombre de golfeurs amateurs m’ont questionné sur le sujet après avoir acheté ce club.

En effet, la plupart d’entre eux ont été au practice pour essayer ce nouveau driver. Ils ont ajouté du loft, mis la balle plus haute sur le tee, avancé la balle dans le stance, et tapé en espérant gagner 30 mètres…

Que s’est-il passé en réalité ?

Déjà abonné

Je me connecte

Abonnement Mensuel
1€ le premier mois

puis 5.99/ mois

Je m’abonne

Résiliable en ligne à tout moment

Abonnement Annuel
49€ / an

Je m’abonne

Résiliable en ligne à tout moment

Abonnement Annuel
(plus un cadeau pour le premier abonnement)
69€ / an

Je m’abonne

Résiliable en ligne à tout moment

Article précédentEntretien d’un parcours de golf? Un calendrier chargé sur 12 mois!
Article suivantRyder Cup 2014 à Gleneagles: Les équipes se préparent
Head Pro PGA France Maitrise universitaire de préparateur physique Européen (Université de Lyon) Auteur de deux livres sur le golf, un sur la préparation physique en 1999, l'autre sur une démarche pédagogique d'enseignement en 2017 qui englobe l'ensemble des paramètres du golf.