TaylorMade P7MC : Est-ce que quelque chose change vraiment ?

14 août 2020

Eté 2020, TaylorMade met à jour ses gammes de clubs pour les meilleurs joueurs, et en particulier, la nouvelle P7MC en remplacement de la précédente P750, déjà une lame « cavity back ». Mis à part le design, la marque de Carlsbad a-t-elle réellement changé quelque chose à cette série ? Une lame Cavity Back est-elle vraiment si difficile à jouer par un amateur ? Quelles différences significatives avec une série Muscle Back classique ?

Découvrez nos formules d'abonnements

Comparativement à la précédente P750, notamment utilisée par le dernier vainqueur du PGA Championship 2020, Collin Morikawa, la nouvelle P7MC présente un dos plus sobre, avec une présence plus discrète du logo TaylorMade.

Pour se rappeler qu’il s’agit bien d’une lame CB, la P7MC conserve le dessin des rainures sur son dos, mais le nom TaylorMade a largement disparu, pour ne laisser la place qu’à un modeste et discret logo, comme seule trace d’appartenance.

Au-delà de cette seule considération de naming du produit, ou de présentation discrète de la marque, le « dos » de ce club est le principal élément de distinction.

A la différence d’une lame classique dite Muscle Back (MB), une CB pour Cavity Back présente un dos justement « creusé », et non pas « plein ».

Concrètement, le fabriquant ou le terme plus noble « craftman » quand il s’agit d’un artisan, enlève un peu de matière après l’étape de forge, ce qui paradoxalement devrait apporter un peu plus de tolérance dans la frappe.

Il vous reste 90% de l’article à lire

Le reste de l’article est protégé, abonnez-vous pour lire 100% de toutes nos pages.

Vous aimerez aussi

Auteur

Laurent Agostini

Fondateur de la plate-forme en juillet 2010, découvre le golf à l'âge de 10 ans au travers d'une première expérience de caddy en Angleterre (Golf d'Uckfield/Essex) en 1985. Journaliste professionnel sur le golf, co-auteur du livre Tiger Woods, l'homme aux deux visages aux éditions SOLAR en septembre 2018. Dans ce cadre est intervenu sur la Matinale de RTL animée par Yves Calvi, et dans un reportage de la direction des sports de M6 pour le magazine du 12.45 du samedi 29 septembre. Se déplace dans le monde entier pour interviewer les principaux acteurs de la filière Golf, et par exemple aux sièges des marques de matériel en Californie ou au PGA Merchandise Show à Orlando. A interviewé les principaux ingénieurs et concepteurs de clubs de golf dans le monde.

gamme de fers japonais premium