Accueil Séries de fers Forgés tolérants LCB Fers PING i500 : La contre-attaque d’un premier forgé tolérant pour Ping

Fers PING i500 : La contre-attaque d’un premier forgé tolérant pour Ping

116
0

Fers PING i500 : La contre-attaque d’un premier forgé tolérant pour Ping

Quand une marque de clubs de golf lance une nouvelle série ou une nouvelle gamme de produits, il faut toujours se demander pourquoi. Comprendre l’origine d’un nouveau fer permet de mieux saisir quelle sera la cible ? Quel usage ? Et in fine, quels bénéfices pourra-t-on en tirer sur le parcours ? L’arrivée du nouveau fer i500 ne doit rien au hasard…

Découvrez nos formules d'abonnements

Les enjeux d’un nouveau fer PING i500

Comme toutes les marques, PING a ses points forts, et ses faiblesses. Comme toutes les marques, PING a ses convictions, et très souvent, elle doit les confronter avec la réalité du marché du matériel de golf.

Ce n’est pas faire offense à la marque américaine d’affirmer qu’elle est rarement la première à tenter une nouvelle aventure. Au contraire, avant de se précipiter, chez PING, on aime bien vérifier l’intérêt d’une nouvelle théorie, au risque de suivre les évolutions du marché d’un peu trop loin.

Cela tient peut-être au fait que la clientèle PING est très conservatrice. Cela tient aussi au fait que les best-sellers de la marque assurent l’essentiel des ventes.

Cela tient peut-être encore au fait que le cœur des golfeurs et golfeuses qui jouent du PING sont déjà bien servis par l’offre de fers à cavités G400, une offre Improvment Distance qui correspond de toute façon à la majorité des besoins exprimés.

Depuis quelques mois, on peut observer pourtant chez les concurrents une tendance à segmenter l’offre des fers de manière plus précise.

Pour bien comprendre le phénomène de répartition des golfeurs entre « Player » et « Improvment », il faut accepter l’idée qu’actuellement, les lames MB et CB se vendent de moins en moins, au profit de forgés tolérants.

Les forgés tolérants : Deux mots normalement antinomiques, pas forcément un nom glamour ou bien senti d’un point de vue marketing, mais pourtant, le seul segment de fers « Player » qui surnagent dans l’effondrement des ventes de forgés.

Déjà abonné

Je me connecte

Abonnement Mensuel
1€ le premier mois

puis 5.99/ mois

Je m’abonne

Résiliable en ligne à tout moment

Abonnement Annuel
49€ / an

Je m’abonne

Résiliable en ligne à tout moment

Abonnement Annuel
(plus un cadeau pour le premier abonnement)
69€ / an

Je m’abonne

Résiliable en ligne à tout moment

Article précédentDes drivers vraiment trop puissants ? Le Royal s’enlise à Carnoustie
Article suivantPutter Odyssey Red Ball : 100% de chances de bien adresser la balle ?
Fondateur de la plate-forme en juillet 2010, découvre le golf à l'âge de 10 ans au travers d'une première expérience de caddy en Angleterre (Golf d'Uckfield/Essex) en 1985. Journaliste professionnel sur le golf, co-auteur du livre Tiger Woods, l'homme aux deux visages aux éditions SOLAR en septembre 2018. Dans ce cadre est intervenu sur la Matinale de RTL animée par Yves Calvi, et dans un reportage de la direction des sports de M6 pour le magazine du 12.45 du samedi 29 septembre. Se déplace dans le monde entier pour interviewer les principaux acteurs de la filière Golf, et par exemple aux sièges des marques de matériel en Californie ou au PGA Merchandise Show à Orlando. A interviewé les principaux ingénieurs et concepteurs de clubs de golf dans le monde.