Accueil À la Une Golf vandalisé à Saint-Cloud: Et si c’était à nous d’agir ?

Golf vandalisé à Saint-Cloud: Et si c’était à nous d’agir ?

790
2
Le parcours du golf de Saint-Cloud a été vandalisé par des activistes
Les actions sont de plus en plus violentes et ciblées contre les parcours de golf. Le phénomène prend de l'ampleur et ne peut être marginalisé. Il faut réfléchir aux causes, et à la bonne réponse collective.

Avant de démarrer cet article, ma première pensée va aux équipes terrains du golf de Saint-Cloud dont le travail a été agressé, violé et bafoué. Personne, quel que soit le motif, ne mérite que son travail soit méprisé et détruit. Cette agression ne doit pas être sous-considérée par les autorités judiciaires, qui au contraire, doivent redémontrer l’état de droit en France. Tout ne doit pas être possible. Pourtant, ça y est, nous y sommes ! Nous sommes au point de rupture de l’image du golf en France avec une partie de la population, et de nos concitoyens. Après des années de défiance ou de méfiance, certains ont basculé du désintérêt vers le mépris, et désormais vers l’agression, plus fort que le rejet. C’est la volonté de tuer une idée, la pratique du golf en France. C’est aussi le reflet d’un échec, et que nous ne pouvons pas, et ne devons pas passer sous silence.

balles de golf offertes

Le point de rupture est atteint pour le golf en France

Cette volonté d’annihiler le golf, et exprimée de manière extrême est justement le fait des esprits les plus extrêmes, mais elle reflète nécessairement une progression d’une idée négative, chez d’autres, et donc, une part moins marginale de l’opinion publique.

Déjà abonné

Je me connecte

Abonnement Mensuel
1€ le premier mois

puis 5.99/ mois

Je m’abonne

Résiliable en ligne à tout moment

Abonnement Annuel
49€ / an

Je m’abonne

Résiliable en ligne à tout moment

Abonnement Annuel
(plus un cadeau pour le premier abonnement)
69€ / an

Je m’abonne

Résiliable en ligne à tout moment

Article précédentPutters Cleveland HB SOFT Milled line : Vous ne puttez pas comme un pro !
Article suivantDrivers PING G430 : Alerte jaune sur les fairways !
Fondateur du site en juillet 2010, découvre le golf à l'âge de 10 ans au travers d'une première expérience de caddy en Angleterre (Golf d'Uckfield/Essex) en 1985. Journaliste professionnel sur le golf, co-auteur du livre Tiger Woods, l'homme aux deux visages aux éditions SOLAR en septembre 2018. Dans ce cadre est intervenu sur la Matinale de RTL dans la rubrique 3 minutes pour comprendre animée par Yves Calvi, et sur un reportage réalisé par la direction des sports de M6 pour le magazine du 12.45 du samedi 29 septembre. Se déplace chaque année aux Etats-Unis pour interviewer les principaux acteurs de la filière Golf, aux sièges des marques en Californie ou au PGA Merchandise Show à Orlando.

2 COMMENTS

  1. Bonjour,
    Je ne me reconnais pas du tout dans le type de golfeur dont vous parlez, mais je peux comprendre que ça existe.
    Il y a des grossiers personnages chez les riches et chez les moins riches, chez les joueurs de pétanque et les joueurs de cricket…
    Il faut garder raison, cette destruction est lamentable, elle est l’œuvre d’un groupuscule qui n’a pas beaucoup d’imagination ni de courage.
    L’assassinat de Georges Besse il y a des années qui répondait de la même haine était autrement plus grave, nous l’avons surmonté.
    Gardons notre calme et confiance dans notre fédération et nos institutions même si le ciel est un peu obscur ces temps ci.
    Gérard Blanc

  2. Au delà du dégoût que m’inspire cet acte, je ne suis pas étonné. En fait, il s’agit d’une minorité haineuse et décérébrée. Là, je rejoins votre analyse sur la baisse de niveau de la population. Que peut-on attendre de ce genre d’individus ? Rien, malheureusement ! Si ce n’était pas le golf, ce serait autre chose. Les français habitués à l’espoir d’une égalité mal placée ont guillotiné leur roi, et bavent devant les obsèques de la reine d’Angleterre et tombent en pamoison devant William et Kate ! Ce sont les mêmes qui conspuent les entrepreneurs de tous poils, les jalousent parce qu’ils sont incapables d’en faire autant, et ne pensent qu’à mettre leurs têtes au bout d’une pique. Je suis sûr de ne pas me tromper de beaucoup en me disant que des militants de la Nupes ou consorts en sont responsables. Cette rhétorique, cette haine, cette bave aux lèvres est leur genre de signature. Ils choisiront toujours la nuit pour commettre leurs forfaits, ils ont trop peur de se prendre un coup de club sur la tête. Les loups chassent toujours en meute…Ce n’est pas dans les pays anglo-saxons que l’on verrait ce genre de choses.