Accueil À la Une Ambivalence et controverse : Pourquoi Cam Smith ne fait-il pas l’unanimité ?

Ambivalence et controverse : Pourquoi Cam Smith ne fait-il pas l’unanimité ?

Ambivalence et controverse : Pourquoi Cam Smith ne fait-il pas l'unanimité ?
Cameron Smith, l'homme au cœur des débats, en pleine concentration à l'occasion d'un tournoi du LIV Golf à Miami, sur le Doral, réfléchissant peut-être aux défis et changements de son parcours professionnel controversé. (Photo de Michele Eve Sandberg/Icon Sportswire)

Cameron Smith, avec son swing et ses performances souvent exceptionnelles, dont sa victoire au British Open 2022 à St.Andrews contre Rory McIlroy, se trouve à la croisée des chemins non seulement sur les parcours mais aussi dans l’opinion publique. Son départ du PGA Tour pour rejoindre le controversé LIV Golf a jeté un voile d’ombre sur sa réputation, le marquant aux yeux de certains comme un paria plutôt qu’un champion. Cette décision a exacerbé les critiques déjà présentes à la suite d’un incident lors du Fedex St.Jude Championship, où une erreur de jeu lui a coûté cher, tant au niveau du score que de son image.

Comment un golfeur professionnel peut devenir un paria en 3 étapes…

L’incident en question, où Smith a été pénalisé pour avoir joué une balle depuis un emplacement incorrect, a fait basculer la perception et l’image du joueur auprès de nombreux fans et observateurs, au point qu’il est aujourd’hui un des golfeurs les moins populaires.

De nombreux sujets sur le net parlent même de la haine qu’il peut susciter, y compris de la part de ses pairs.

Alors que certains y ont vu une simple erreur à l’époque, d’autres ont crié à la tricherie, exacerbant un climat de défiance déjà palpable.

De plus, ses remarques tranchantes à l’égard de son confrère Patrick Reed avaient déjà ajouté une première couche de controverse, peignant l’image d’un joueur non seulement audacieux sur le plan sportif mais parfois aussi dans ses déclarations.

Enfin, un autre incident l’a mis au prise d’un autre chouchou de l’Amérique, l’actuel numéro un mondial Scottie Scheffler, achevant de faire de l’australien le mauvais garçon de l’histoire.

Ce mélange de talent et de décisions ou déclarations a fait de Smith un sujet de débat à lui seul.

Est-il simplement un athlète cherchant à maximiser sa carrière et ses gains dans un sport où la fenêtre de performance au sommet est limitée, ou ses actions reflètent-elles une rupture plus profonde avec les traditions et l’éthique ?

Déjà abonné

Je me connecte

Abonnement Mensuel
1€ le premier mois

puis 5.99/ mois

Je m’abonne

Résiliable en ligne à tout moment

Abonnement Annuel
49€ / an

Je m’abonne

Résiliable en ligne à tout moment

Abonnement Annuel
(plus un cadeau pour le premier abonnement)
69€ / an

Je m’abonne

Résiliable en ligne à tout moment

Article précédentQuand le birdie s’envole : Repenser l’échec pour transformer votre jeu de golf
Article suivantLe chemin de club du putter ? On s’en fiche ou bien ?
Ce compte correspond à des sujets, articles ou vidéos spécifiquement traités en équipe, et pas nécessairement rattachés à un seul journaliste de l'équipe de MyGolfMedia.