Accueil Progresser Préparation mentale Le rythme cardiaque peut-il influer sur la qualité de notre swing et notre...

Le rythme cardiaque peut-il influer sur la qualité de notre swing et notre partie de golf ?

106
0

 

A l’occasion d’une partie de golf anodine, j’ai cru observer une relation entre rythme cardiaque, et qualité de mon jeu de golf. Putting, chipping, approches, coups de départs, tout semble plus simple et plus performant quand le rythme du cœur est plus modéré. Et si chercher à bien jouer au golf n’était qu’une question de rythme… du cœur ?

Découvrez nos formules d'abonnements

Avant de développer le sujet, et notamment les recherches que j’ai pu faire pour confirmer ou contredire cette théorie, tout est parti de ma propre expérience au cours de compétitions de clubs.

A l’aide du capteur Whoop que je porte au poignet droit depuis le mois d’octobre 2019, et principalement pour monitorer la balance entre récupération, sommeil, et dépenses physiques, j’ai la possibilité de suivre mon rythme cardiaque pendant l’intégralité d’une partie de golf.

Le 19 juin dernier, j’ai eu l’occasion de faire une partie au golf de Grenoble (Charmeil) dans un cadre amical. La partie a duré 4h20, et dans ce laps de temps, mon rythme cardiaque moyen a été de 113 battements par minute avec un maximum à 149.

Sur la totalité de cette partie, j’en ai passé plus de la moitié (2h00) à 60/70% de mon rythme cardiaque maximum.

D’un point de vue golf, j’ai plutôt bien joué pour un parcours que je ne joue pas régulièrement (14 au-dessus du PAR) avec un birdie, sept pars, et six bogeys.

Plus récemment, au cours de compétitions, je n’ai pas réussi à reproduire cette qualité de jeu satisfaisante, et même régulière.

Quand on joue de manière erratique, c’est difficile de prendre du plaisir, et même d’avoir la sensation de « jouer » au golf.

Le score et le jeu de golf sont pourtant deux choses différentes.

Cependant, de mon expérience, il est souvent difficile de prendre du plaisir quand le score est médiocre, ou plus exactement quand on rate des coups, et peu importe qu’ils s’agissent d’un drive perdu dans la forêt, gratter un coup de fer, ne pas sortir du bunker, etc.

Déjà abonné

Je me connecte

Abonnement Mensuel
1€ le premier mois

puis 5.99/ mois

Je m’abonne

Résiliable en ligne à tout moment

Abonnement Annuel
49€ / an

Je m’abonne

Résiliable en ligne à tout moment

Abonnement Annuel
(plus un cadeau pour le premier abonnement)
69€ / an

Je m’abonne

Résiliable en ligne à tout moment

Article précédentLa route des golfs par les côtes. N°6 Pays de la Loire
Article suivantTaylorMade P770 irons (2020): To go hunting in the lands of the Srixon Z-Forged ?
Fondateur de la plate-forme en juillet 2010, découvre le golf à l'âge de 10 ans au travers d'une première expérience de caddy en Angleterre (Golf d'Uckfield/Essex) en 1985. Journaliste professionnel sur le golf, co-auteur du livre Tiger Woods, l'homme aux deux visages aux éditions SOLAR en septembre 2018. Dans ce cadre est intervenu sur la Matinale de RTL animée par Yves Calvi, et dans un reportage de la direction des sports de M6 pour le magazine du 12.45 du samedi 29 septembre. Se déplace dans le monde entier pour interviewer les principaux acteurs de la filière Golf, et par exemple aux sièges des marques de matériel en Californie ou au PGA Merchandise Show à Orlando. A interviewé les principaux ingénieurs et concepteurs de clubs de golf dans le monde.