Les parcours de golfs ne sont pas égaux sur la question de la qualité initiale du terrain

19 novembre 2020

Au cours de sa récente interview sur notre média, Michel Niedbala a lâché une phrase dont le sens nous a paru très important « On n’hérite pas toujours de beaux terrains. » C’est quoi un beau terrain avant la construction d’un golf ? En région Parisienne, l’exemple du Golf de Fontainebleau est souvent mis en avant, justement au moment de parler de beaux terrains, et jouable toute l’année. Il a une particularité très forte, et qui mérite de s’y intéresser…

Découvrez nos formules d'abonnements

Le Golf de Fontainebleau : Un terrain de référence ?

Inauguré en 1909, il est en fait l’un des plus anciens golfs de France.

Sur le site Internet du Golf, on peut lire « Ses fairways, relativement étroits, sont bordés d’arbres d’essences variées, de pins, mais aussi de bouleaux, de merisiers, de hêtres et de chênes centenaires. Ils sont très défendus par 103 bunkers de sable fin, mais aussi par des taillis épais de bruyères, lilas, fougères et genêts, qui en font le charme et la difficulté et composent, en fonction des saisons, une symphonie de couleurs et d’odeurs. »

Mais plus important « Grâce à son sol sablonneux, le terrain est souple et offre l’immense avantage d’être parfaitement jouable quelles que soient les conditions atmosphériques. »

Jouable quelles que soient les conditions atmosphériques !

Il vous reste 90% de l’article à lire

Le reste de l’article est protégé, abonnez-vous pour lire 100% de toutes nos pages.

Vous aimerez aussi

Auteur

Rédaction

Ce compte correspond à des sujets, articles ou vidéos spécifiquement traités en équipe, et pas nécessairement rattachés à un seul journaliste de l'équipe de MyGolfMedia.

gamme de fers japonais premium