Accueil S'équiper Shafts Test des manches Aldila Rogue White 130 M.S.I. 70 stiff versus Extra-stiff

Test des manches Aldila Rogue White 130 M.S.I. 70 stiff versus Extra-stiff

143
0

A l’occasion du test des bois de parcours Callaway MAVRIK, j’ai fait la découverte de nouveaux shafts premiums, destinés aux vitesses de swings rapides à très rapides, les séries 130 de l’Aldila Rogue White. Deux manches 70 qui pèsent 73 (stiff) et 76 grammes (extra-stiff) et dont les performances sont étonnantes. Et si la série ROGUE WHITE était une “spin killer” ?

Découvrez nos formules d'abonnements

Présentation des nouveaux manches Aldila Rogue White 130 M.S.I. 

Aldila, une marque de shafts bien connus des fans de matériel de golf a bouclé sa mutation en tant que filiale de Mitsubishi Chemical.

Il semblerait que le nouvel actionnaire pousse la société basée à Carlsbad en Californie, au plus près des sièges des grands donneurs d’ordres que sont TaylorMade, Callaway, Cobra ou encore Titleist, à réaliser des manches premiums, avec des prix pour certains modèles qui dépassent les 300 dollars.

Les nouveaux Rogue White ne sont pas une génération spontanée. Quelques années en arrière, Aldila avait déjà lancé des shafts Rogue Silver et Black qui ont connu une certaine popularité auprès des golfeurs professionnels sur le PGA Tour.

La marque annonce 35 victoires dont 3 majeurs depuis la sortie de ces manches.

Au moment de leur mise sur le marché pour le grand public, Aldila en réclamait pas moins de 800 dollars !

Silver ou Black, les deux manches présentaient des caractéristiques très voisines. 

Entre les deux, la différence se mesurait essentiellement au niveau du tip, partie du manche proche de la tête qui était plus soft sur la version Black, et plus « stiff » ou rigide sur la version Silver.

Le Silver concédait légèrement moins de spin, et un angle d’envol un soupçon plus tendu.

Les shafts ROGUE auraient été initialement conçus à partir de matériaux destinés à l’industrie aérospatiale.

Tout début janvier, Aldila a donc mis sur le marché une troisième version de son manche Rogue, la série White dont l’objet est de proposer un vol de balle plutôt bas, et avec peu de spin.

Déjà abonné

Je me connecte

Abonnement Mensuel
1€ le premier mois

puis 5.99/ mois

Je m’abonne

Résiliable en ligne à tout moment

Abonnement Annuel
49€ / an

Je m’abonne

Résiliable en ligne à tout moment

Abonnement Annuel
(plus un cadeau pour le premier abonnement)
69€ / an

Je m’abonne

Résiliable en ligne à tout moment

Article précédentBois 3 Callaway Mavrik : Un rapport qualité/prix imbattable ?
Article suivantLee Westwood : Pour bien jouer au golf, il faut être plus analytique et moins dans l’émotion
Fondateur de la plate-forme en juillet 2010, découvre le golf à l'âge de 10 ans au travers d'une première expérience de caddy en Angleterre (Golf d'Uckfield/Essex) en 1985. Journaliste professionnel sur le golf, co-auteur du livre Tiger Woods, l'homme aux deux visages aux éditions SOLAR en septembre 2018. Dans ce cadre est intervenu sur la Matinale de RTL animée par Yves Calvi, et dans un reportage de la direction des sports de M6 pour le magazine du 12.45 du samedi 29 septembre. Se déplace dans le monde entier pour interviewer les principaux acteurs de la filière Golf, et par exemple aux sièges des marques de matériel en Californie ou au PGA Merchandise Show à Orlando. A interviewé les principaux ingénieurs et concepteurs de clubs de golf dans le monde.