Accueil Actualités Portraits John Daly, bien loin d’être le gendre idéal, mais pourtant…

John Daly, bien loin d’être le gendre idéal, mais pourtant…

96
0

John Daly, bien loin d’être le gendre idéal, mais pourtant…

John Daly a eu 50 ans le 28 avril dernier. Il va ainsi pouvoir rejoindre le club fermé du Champions Tour. L’ancien vainqueur de l’US PGA a mené une vie extraordinaire, à la fois sur les parcours de golf, mais également en dehors. De grandes victoires au golf, mais également un perpétuel combat contre l’addiction à l’alcool, au sexe et au jeu.

Découvrez nos formules d'abonnements

Très loin de l’image de gendre idéal comme Tiger Woods a pu l’être dans ses plus belles années, ou de l’image aseptisée et contrôlée de certains champions de golf actuels, John Daly aurait pu être le héros d’un film qui aurait porté ce titre :

Moi, champion de golf, moche et méchant…

Et pourtant, en creusant un peu, on découvre un personnage hors du commun dans le microcosme du golf, avec un immense talent et aussi une immense détresse.

Quand John Daly apparaît sur la scène du golf dans les années 1990, il s’y impose rapidement comme le plus long frappeur.

Déjà abonné

Je me connecte

Abonnement Mensuel
1€ le premier mois

puis 5.99/ mois

Je m’abonne

Résiliable en ligne à tout moment

Abonnement Annuel
49€ / an

Je m’abonne

Résiliable en ligne à tout moment

Abonnement Annuel
(plus un cadeau pour le premier abonnement)
69€ / an

Je m’abonne

Résiliable en ligne à tout moment

Article précédentLes Chinois plus forts que les français au golf ?
Article suivantTitleist monte en gamme avec les fers et driver C16
Golfeur depuis les années 90, j'ai eu la chance de faire un grand nombre de voyages golfiques en France, en Europe, ainsi qu'aux Caraïbes, pour jouer sur plus d'une centaine de parcours. J'ai partagé les parties de très bons golfeurs amateurs, et de pros. Au cours de mon expérience, j'ai été proche des professionnels du secteur, enseignants, dirigeants de golf, organisateurs de Pro-Am, architectes de golf, et sponsors. Aujourd'hui, je mets à profit mon expérience golfique sur le site MyGolfMedia.com en apportant ma vision sur l'évolution du golf sur près de trois décennies.