Accueil À la Une MGI : Le grand gagnant des chariots de golf électriques en 2022...

MGI : Le grand gagnant des chariots de golf électriques en 2022 ?

224
1
MGI : Le grand gagnant des chariots de golf électriques en 2022 ?
MGI semble remporter actuellement la bataille très serrée du marché des chariots de golf électriques en France...

Dans un marché en très forte récession en 2022, environ de -20 à -35% des ventes en France, une marque semble tenir le haut du pavé, MGI, les chariots de golf électriques en provenance d’Australie. Les golfeurs français seraient-ils moins cocardiers alors que Trolem revendique une fabrication nationale ? Comparativement à Motocaddy et Powakkady, les habituels leaders britanniques du marché, MGI semble avoir imposé sa patte, et pourtant, de produits à produits, les différences sont souvent ténues, aussi bien en encombrements, poids, et fonctionnalités.

balles de golf offertes

MGI, le champion australien des chariots électriques pour le golf

L’Australie n’est pas le pays le plus productif en matière de produits et équipements pour le golf, et notamment en comparaison avec les Etats-Unis ou le Japon. Toutefois, on lui doit les marques Cobra, et donc MGI fondée par Ian Edwards, au milieu des années 90.

Au démarrage, il fallait être vraiment motivé pour lancer un tel business dans le Queensland. Le marché était peu réceptif à ce type de produit, le chariot de golf électrique, et la filière golf plusieurs fois traversée par des crises.

Dix ans plus tard, en faisant le saut jusqu’au PGA Show à Orlando, l’entreprise florissante gagnait ses premiers contrats à l’étranger, et devait faire face au défi d’exporter des chariots un peu partout dans le monde.

Cela a été le tournant de l’histoire de cette entreprise familiale, qui aujourd’hui domine une bonne partie du marché mondial, face à Jucad, Powakaddy, Motocaddy, Trolem, et d’autres marques selon les régions du monde.

Dans l’hexagone, le succès est au rendez-vous. Pratiquement tous les distributeurs de Golf Plus à Golfdesmarques, en passant par MonsieurGolf distribuent la marque MGI.

Les produits phares sont le MGI ZIP Navigator, le dernier né de l’enseigne, mais aussi les ZIP X5, X4, X3 et X1.

Déjà abonné

Je me connecte

Abonnement Mensuel
1€ le premier mois

puis 5.99/ mois

Je m’abonne

Résiliable en ligne à tout moment

Abonnement Annuel
49€ / an

Je m’abonne

Résiliable en ligne à tout moment

Abonnement Annuel
(plus un cadeau pour le premier abonnement)
69€ / an

Je m’abonne

Résiliable en ligne à tout moment

Article précédentAvec Max Homa, le golf est enfin un sport de jeune qui se joue avec la tête ?
Article suivantNe culpabilisez pas de jouer au golf à Pula ! C’est un modèle de golf éco-responsable !
Fondateur du site en juillet 2010, découvre le golf à l'âge de 10 ans au travers d'une première expérience de caddy en Angleterre (Golf d'Uckfield/Essex) en 1985. Journaliste professionnel sur le golf, co-auteur du livre Tiger Woods, l'homme aux deux visages aux éditions SOLAR en septembre 2018. Dans ce cadre est intervenu sur la Matinale de RTL dans la rubrique 3 minutes pour comprendre animée par Yves Calvi, et sur un reportage réalisé par la direction des sports de M6 pour le magazine du 12.45 du samedi 29 septembre. Se déplace chaque année aux Etats-Unis pour interviewer les principaux acteurs de la filière Golf, aux sièges des marques en Californie ou au PGA Merchandise Show à Orlando.

1 COMMENTAIRE

  1. Bonjour,
    J’ai lu attentivement votre article sur les chariots MGI. J’ai acheté le Navigator l’année dernière.
    Je suis entièrement satisfait de celui-ci.
    En fait, ce qui m’a motivé dans mon achat, c’est la télécommande. C’est génial, pour envoyer ou récupérer le chariot. On est totalement libre dans ses mouvements. Plus besoin de poser une main sur le chariot pendant la marche…
    Seuls bémols, le poids et la sensibilité de la télécommande ! Les seniors ont moins de force et quand il s’agit de soulever ce chariot pour le mettre dans le coffre de la voiture, on a peur de faire un faux mouvement et de se retrouver avec un lumbago. Il faut être très prudent avec la télécommande. En effet, si vous l’avez dans une poche arrière par exemple et que vous n’avez pas bloqué le clavier, quand vous vous asseyez au club-house, avec le poids, vous risquez d’envoyer le chariot au diable vauvert. Ca m’est arrivé plusieurs fois. Je suis devenu très prudent, car je n’ai pas envie de le voir plonger dans une mare ou risquer de blesser quelqu’un. Je la trouve un peu grosse, mais c’est peut être mieux pour ne pas l’égarer.
    Sur le net, on trouve une ou deux marques avec des chariots télécommandés bien moins cher (1200 euros).
    J’ai payé le mien 1600 euros, ce qui n’est quand même pas donné, mais bon… Comme je fais 9 trous tous les jours, j’estime qu’il sera plus que rentabilisé !
    Ce qui m’a freiné aussi, c’est le SAV. J’ai préféré payer plus cher et l’acheter chez Golf Plus, car j’ai la chance d’en avoir un à 5 kilomètres de chez moi. En cas de problème, j’imagine que ce sera plus simple à gérer…

    En fait, dans le haut de gamme de MGI, le choix est étrange… C’est ou la télécommande ou le GPS intégré, pas les deux… Dommage. Peut-être qu’ils joindront les deux dans l’avenir…

    Pour conclure, passées les gentilles moqueries et réflexions amusées de mes amis golfeurs, je vois que, finalement, beaucoup sont intéressés. Un de ceux-ci vient d’en acheter un ! Je ne regrette vraiment pas mon achat.