Accueil À la Une Le mythe ou la désinformation sur la tolérance des clubs de golf

Le mythe ou la désinformation sur la tolérance des clubs de golf

Le mythe ou la désinformation sur la tolérance des clubs de golf
Bien choisir ses clubs de golf est loin d'être simple surtout quand on se trompe ou on est trompé sur la notion de tolérance des clubs...

En parcourant les pages des magazines de golf les plus populaires ou en naviguant sur les sites spécialisés, vous serez sans doute confronté à un argument de vente omniprésent, la “tolérance”. Censées rendre le jeu plus accessible et améliorer la performance, les séries de fers sont présentées comme ayant des degrés de tolérance variables, les uns étant plus “tolérants” que les autres, et donc plus susceptibles de vous aider à perfectionner votre swing. Mais en y regardant de plus près, cette tolérance, mise en avant comme une qualité essentielle pour choisir son club, cache une réalité moins reluisante. En effet, elle est souvent utilisée par les acteurs de l’industrie pour masquer un manque de connaissance technique précise des acheteurs, et pour simplifier à outrance un choix qui devrait plutôt être basé sur des caractéristiques bien précises comme le loft, le lie, l’offset d’une tête de club, ou encore la longueur, le poids ou la rigidité d’un manche.

Séries longueurs uniques et Combo Length Wishongolf sur mesure par GOLFNSWING

Cet article se propose de lever le voile sur le non-sens technique de la tolérance dans le monde des clubs de golf.

Nous démontrerons que cette notion est surtout une commodité marketing qui sert les intérêts des fabricants de clubs et des médias spécialisés, plus qu’elle ne sert véritablement les golfeurs amateurs.

Déjà abonné

Je me connecte

Abonnement Mensuel
1€ le premier mois

puis 5.99/ mois

Je m’abonne

Résiliable en ligne à tout moment

Abonnement Annuel
49€ / an

Je m’abonne

Résiliable en ligne à tout moment

Abonnement Annuel
(plus un cadeau pour le premier abonnement)
69€ / an

Je m’abonne

Résiliable en ligne à tout moment

Article précédentQuand la tentation de tricher frappe sur un parcours de golf
Article suivantPeut-on vraiment prendre du plaisir quand on joue au golf ?
Fondateur du site en juillet 2010, découvre le golf à l'âge de 10 ans au travers d'une première expérience de caddy en Angleterre (Golf d'Uckfield/Essex) en 1985. Journaliste professionnel sur le golf, co-auteur du livre Tiger Woods, l'homme aux deux visages aux éditions SOLAR en septembre 2018. Dans ce cadre est intervenu sur la Matinale de RTL dans la rubrique 3 minutes pour comprendre animée par Yves Calvi, et sur un reportage réalisé par la direction des sports de M6 pour le magazine du 12.45 du samedi 29 septembre. Se déplace chaque année aux Etats-Unis pour interviewer les principaux acteurs de la filière Golf, aux sièges des marques en Californie ou au PGA Merchandise Show à Orlando.